Le rôle du réducteur de vitesse

1– DEFINITION

Le nom de réducteur est réservé à un mécanisme séparé s’intercalant entre un moteur et un récepteur. Lorsque le moteur est fixé sur le carter du réducteur, l’ensemble porte le nom de moto-réducteur.

2 – FONCTION

Un réducteur sert à réduire la vitesse d’un moteur ( hydraulique, pneumatique, thermique, électrique ) avec transmission de la puissance motrice vers une machine réceptrice en absorbant le moins d’énergie. Il permet d’augmenter le couple moteur afin d’entraîner en rotation un organe récepteur sous l’effet d’un nouveau couple.

Remarques

  •  La fréquence de rotation du moteur électrique généralement utilisé est : Nm = 1500 tr/min
  •  La transmission de puissance se fait par engrenages
  •  Les réducteurs réversibles peuvent être utilisés comme multiplicateur

3 – DIFFÉRENTS TYPES DE RÉDUCTEURS

  • RÉDUCTEURS A UN ENGRENAGE : comprenant : 

              a) à roues cylindriques

              b) à roues coniques

  • RÉDUCTEURS A ROUE ET VIS SANS FIN
  • RÉDUCTEURS A TRAIN D’ENGRENAGES

             a) LES RÉDUCTEURS A TRAIN SIMPLE

                      -> Trains à roues cylindriques

                      -> Trains à roues cylindriques et coniques

             b) RÉDUCTEURS A TRAIN ÉPICYCLOÏDALE

                   1. Principe
                       Un pignon central 1 appelé planétaire transmet un mouvement de rotation aux roues 2                       appelées satellites libres autour de leur axe, portés par le bras 3 ou porte satellite mobile autour de              l’axe du planétaire (Oy). Le satellite transmet le mouvementé la roue 4 appelée dernière roue.

                       Les satellites sont animés de 2 mouvements simultanés, l’un autour de leur axe, l’autre                     autour de l’axe du planétaire.

                       Chaque point de leur circonférence décrit une épicycloïde ( dans le cas d’un engrenage                     extérieur ) ou une hypocycloïde ( dans le cas d’un engrenage intérieur).

                    Remarque :Si le bras 3 est fixe le train est dit simple ou ordinaire.

                   2. - Différents types de trains épicycloïdaux
                          Les trains épicycloïdaux sont dits :
                               -> plans : quand les axes des roues sont parallèles (engrenages cylindriques)
                               -> sphériques : quand les axes sont concourants ( engrenages concourants)
                               -> gauches : quand les axes sont quelconques